Le guide des atomiseurs reconstructibles de la vape : RDA, RTA, RDTA, et plus encore

Rédigé par ADNS | Ajouté le 18/03/2019

Qu'est-ce qu'un RBA ?

RBA signifie en anglais Re-Buildable Atomizer. Comprenez atomiseur reconstructible.  Un RBA correspond une pratique avancée de la vape avec un plateau de montage pour les résistances et les mèches installées par l'utilisateur. Le terme RBA peut se référer spécifiquement aux plateaux amovibles pour les réservoirs, ou pour tout atomiseur avec un plateau de montage, comme un RDA, RDTA, RTA, RTA, ou genesis. Au fil des ans, le terme "atomiseur reconstructible" s’est généralisé pour finalement englober tous les types de reconstructibles, mais c'est simplement ce que RBA signifie.

Qu'est-ce qu'un RDA ?

RDA est l'abréviation de « Rebuildable Dripping Atomizer ». Un RDA est donc un type de RBA qui exige que l'utilisateur ajoute manuellement du e-liquide sur les résistances et les mèches, au lieu d'être alimenté par un réservoir. Les RDA ont une cuve au centre du plateau de construction, pour accueillir le e-liquide, ainsi que le bout des mèche s qui trempent dans la cuve. Généralement, la cuve n'a pas autant de capacité qu'un réservoir, donc le vapoteur doit continuellement alimenter son atomiseur en e-liquide, pour éviter que les mèches ne sèchent.

Cette démarche manuelle d’humidification des mèches et des résistances rend les RDA moins pratiques qu'un réservoir, à moins qu'ils ne soient configurés et utilisés avec un mod « Squonk ». Un RDA « squonkable » peut être alimenté en e-liquide depuis une petite bouteille compressible située dans le bas du mod, et accessible par une petite ouverture dans le matériel ou par un bouton qui va effectuer la pression sur la bouteille. L’alimentation de la mèche et de la résistance restent donc manuelle, mais tout de même plus pratique qu’en dripping, notamment parce qu’on ne doit pas transporter en permanence une bouteille de e-liquide avec soi pour le recharger.

Les différents réservoirs RBA

Les réservoirs RBA sont simplement des réservoirs de vape sur des plateaux reconstructibles. Il y a plusieurs noms (la plupart étant des acronymes) que vous rencontrerez. .

 

Les  RTA

RTA est l'abréviation de « Rebuildable Tank Atomizer ». Bien sûr, tous les réservoirs reconstructibles sont techniquement des RTA, mais avec le temps l'acronyme est resté pour un certain type de système en particulier à mesure que d'autres variantes sont apparues. Il existe de nombreuses façons de concevoir les ACR, mais les caractéristiques les plus universelles d'un ACR sont : .

  1-Un plateau RBA pour une ou deux résistances 2-Un plateau qui se trouve sous ou au milieu du réservoir. 3-Une cheminée et un système de cloche qui couvre le plateau et s'étend jusqu'à l'extrémité du tuyau d'écoulement. La cheminée et le système de cloche sont une caractéristique clé d'un RTA qui le distingue des autres réservoirs de type RBA. Il a d'abord été introduit dans le monde de la vape par Golden Greek (GG) en 2011 avec l'iAtty, et maintenant la plupart des réservoirs de vapes ont un design similaire. La cloche fournit une petite chambre autour du plateau, qui est isolée du e-liquide par des mèches, ce qui crée une pression de vide dans le réservoir. Cette pression sous vide alimente les mèches en e-liquide, ce qui se traduit par le dégagement de bulles après une inhalation. La mèche utilisera son pouvoir de capillarité pour absorber le e-liquide, mais la pression du vide la pousse plus rapidement, ce qui peut rendre la mèche plus efficace, surtout soumis à de plus grande puissance. La vapeur remonte par la cheminée et forme un courant concentré, ce qui, selon certains, est meilleur pour la saveur.

Les têtes RBA

Les têtes RBA sont des plateaux fermés qui fonctionnent avec des réservoirs et des clearomiseurs sub- ohms. Le plateau RBA peut remplacer une tête de résistance fabriquée en usine, et l'utilisateur peut alors contrôler ses propres montages. Les caractéristiques d'une tête RBA sont : 1- Amovible et remplaçable comme une tête de résistance normale 2- Utilisable uniquement avec des réservoirs spécifiques (la plupart des réservoirs de vape n'ont pas de têtes RBA) 3- Pour une utilisation avec jusqu'à deux bobines (rarement plus) Ces réservoirs de vape fournis avec une tête de RBA sont une parfaite porte d’enytrée dans le monde du reconstructible, que l’utilisateur pourra développer à mesure qu’il acquiert de l’expérience. Il y a quelques réservoirs SMOK qui sont toujours livrés avec des têtes RBA, mais peu d'entreprises continuent à les fabriquer.

Les RDTA

RDTA est l'abréviation de « Rebuildable Dripping Tank Atomizer ». Comprenez « Atomiseur à reservoir reconstructible fonctionnant au goutte à goutte ».  Un peu mal nommé, le RDTA n'est pas vraiment utilisé pour le dripping comme un RDA. Cependant, le plateau est conçu comme celui d'un RDA et les performances sont similaires, le souci de recharge en e-liquide par dripping en moins. Les principales caractéristiques d'un RDTA sont : 1-Un plateau pour généralement une ou deux résistances (parfois plus) 2-Un plateau qui se trouve généralement au-dessus du réservoir 3-Pas de système de cloche et de cheminée comme les RTAs classiques Le tout premier RDTA fut le Big Dripper de Subohm Innovations, qui était simplement un RDA avec un plateau monté sur un ressort. Il alimentait les résistances et les mèches grâce à une action de pompage manuel. Bien qu'il s'agisse du premier RDTA officiel, sa conception n'a pas été reprise par les autres qui sont sortis par la suite. Aujourd'hui, un RDTA n'est plus qu'un RDA avec une section de réservoir, agissant comme une cuve profonde.

Les Genesis

Les atomiseurs Genesis sont parmi les premiers réservoirs reconstructibles a avoir été fabriqués, et l'un des plus difficiles à utiliser. Ils sont extrêmement rares de nos jours, et vous n'en rencontrerez probablement jamais dans un magasin. Les caractéristiques d'un atomiseur de genèse : 1-Un plateau RBA fait pour une ou deux résistances (rarement plus) 2- Un plateau qui se trouve au-dessus du réservoir 3- Mèches en Mesh (Tissu métallique capillaire, non conducteur) et non en côton. L'atomiseur Genesis a largement disparu du marché, bien que certains réservoirs soient maintenant appelés GTA, qui signifie Genesis Tank Atomizer. La désignation GTA est peu claire et n'est pas une véritable catégorie de réservoirs. La plupart des réservoirs considérés comme des GTA sont en fait des RTA.

RTA vs RDTA vs RDA vs RDA vs RBA

Pour distinguer entre eux ces types d'appareils, n'oubliez pas qu'ils sont tous reconstructibles qu'ils exigent de l'utilisateur qu'il sache comment construire et enrouler ses résistances, et qu'il ait une bonne maîtrise de la loi des ohms et de la sécurité des batteries.

RBA vs RDA :

 Un RDA est un type de RBA sans réservoir.

RDA vs RTA :

Le RDA exige de mouiller manuellement les mèches et les résistances (dripping)  avec du e-liquide au lieu que ce dernier ne viennent du réservoir, comme dans un RTA. La plupart des RTA peuvent contenir au moins quelques millilitres de e-liquide, et la plupart des RDA encore moins que cela.

RDTA vs RDA :

Un RDTA est comme un RDA, mais avec un réservoir. Au lieu de recharger par gouttes manuellement les résistances et les mèches comme pour un RDA, le RDTA dispose d'un réservoir pour stocker le e-liquide supplémentaire.

RTA vs RDTA :

Un RTA et un RDTA sont tous deux des réservoirs reconstructibles, mais les RTA ont généralement un plateau sur le fond de l'atomiseur et utilisent une cheminée et un système de cloche. Cependant, sous le capuchon supérieur, les RDTA ont généralement un plateau ouvert au-dessus du réservoir où les mèches sont suspendues.